Plateforme européenne de bien-être animal, un pas vers une législation européenne actualisée et contraignante aux états membres ?

CREATION D’UNE PLATEFORME EUROPEENNE DE BIEN-ETRE ANIMAL

LE 24 JANVIER 2017

bruj0-32

Sera-t-elle le premier pas vers une législation européenne de protection animale actualisée, renforcée et CONTRAIGNANTE AUX ETATS MEMBRES ? Ce que nous demandons depuis la création de notre association ?

Bien-être des animaux:

Le 24 Janvier 2017, la Commission européenne a adopté la création d’une plateforme pour le bien-être animal.

La Commission vient d’adopter la création d’un groupe d’experts sur le bien-être des animaux appelé Plateforme pour le bien-être des animaux. Vytenis Andriukaitis, commissaire en charge de la santé et de la sécurité alimentaire, a présenté  cette Plateforme au Conseil Agriculture et Pêche du 14 novembre 2016: « L’objectif de la plateforme sera d’encourager le dialogue entre les différentes parties prenantes sur les questions de bien-être animal (…) Elle devrait se concentrer sur une meilleure application de la législation de l’UE sur le bien-être des animaux, sur la promotion de normes très élevées en matière de bien-être animal et sur l’utilisation de la plateforme comme facilitateur pour le développement et l’utilisation d’engagements volontaires par les entreprises.

LIRE LA SUITE : plateforme-europeenne-de-bien-etre-animal-janvier-2017

 

Today, the Commission adopted the creation of an expert group on animal welfare to be called the Platform on Animal Welfare. Vytenis Andriukaitis, Commissioner in charge of Health and Food Safety, had outlined this Platform in the Agriculture and Fisheries Council on 14 November 2016: « The aim of the platform will be to encourage dialogue between different stakeholders on animal welfare issues (…); it should focus on a better application of EU legislation on animal welfare, the promotion of the very high animal welfare standards and the use of the Platform as a facilitator for the development and use of voluntary commitments by business operators ».

Espéranza nous a quittés hier, 26 Janvier.

Cette formidable petite galga luttait depuis plusieurs années contre la mort avec un courage et une force de vie exceptionnels. Le 2 Mai 2011, elle avait été retrouvée dans un sac poubelle dans un container au bord de la mer. Paralysée, atteinte de lésions médullaires, plus que squelettique, le corps couvert de cicatrices, elle a lutté pour survivre, portée par l’amour de Marité qui avait accueilli dans son foyer ce petit corps déchiré par des monstres sans humanité.

Espagne, Europe, où sont ses tortionnaires ? Qui les a recherchés ? Qui les a punis ?

Espéranza s’en est allée hier, 26 Janvier 2017. Elle a passé 6 ans de bonheur auprès de Marité et de sa famille.
Esther, Marité et tous ceux qui ont participé à sauver Espéranza remercient toutes les personnes, nombreuses, qui ont accompagné cette petite âme courageuse et douce, malgré le calvaire vécu, pendant toutes ces années. Nous remercions en particulier tous les Clicoeurs d’ACTUANIMAUX qui l’ont soutenue et ne l’ont pas oubliée.

HOMMAGE A TOI, ESPERANZA !

NOUS NE T’OUBLIERONS JAMAIS !

Merci à Esther et Marité.

Gran Familia Séville, adoptés et heureux… nous avons participé à leur bonheur !

 

Ana nous envoie cette vidéo des adoptions du refuge en 2016. Adoptés et heureux !

Grâce à votre présence à nos côtés, nous avons participé à leur bonheur en participant aux soins, à la nourriture et aux traitements sanitaires.
Merci à vous.

Le combat d’Ana et de son équipe continue.  Voici la dette en cours chez leur vétérinaire, d’un montant de 1.213,75 euros.
000-2017-dette-veto-gran-familia-600

Nous comptons sur vous en 2017. Sans vous, rien n’est possible pour eux !

 

Podenco Lunès, en pleine forme

Merci à Danielle qui nous donne ce matin de très belles nouvelles de Lunès, arrivé dans leur foyer en 2012. Lunès avait la leishmaniose. Il se porte parfaitement aujourd’hui.
Encore un amour de podi heureuuux ! Merci à sa famille humaine et à son compagnon à quatre pattes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Reçu de Danielle hier :

Bonjour,

J’ai bien reçu le livre de Joëlle. Merci.

Notre petit Lunès se porte à ravir.

J’ai pris quelques photos ce matin.

Je suis de près tout ce que vous et d’autres associations faites pour les Galgos et Podencos. Je suis toujours aussi horrifiée par le degré de maltraitance et l’inertie de l’Espagne et de l’Europe.

Si je pouvais, j’adopterais un autre podenco, mais pour le moment, nous avons notre bouledogue (une crème) de 8 ans, Dante qui nous fait bien du souci.

Pour Lunès, nous avons refait la recherche de la leishmaniose il y a un an car il perdait beaucoup de poils. Mais c’est ok.

Tout est rentré dans l’ordre.

Il est affectueux, n’a plus de peurs mais est un peu jaloux. Nous sommes obligés de faire attention avec nos petits enfants de 6 ans et 18 mois, mais ce n’est pas un problème.

Je profite pour vous souhaiter à vous, à Marie Hélène et à toute votre équipe, une bonne année 2017.Une bonne santé déjà et que 2017 marque une avancée importante dans le sort de tous nos amis à quatre pattes

Amicalement

Danielle
 

Agenda L214, des rendez-vous importants pour les animaux

logo-l214AGENDA L214

Des rendez-vous à diffuser, à défaut d’y participer !

La condition animale restera ce qu’elle est si nous-mêmes ne changeons pas nos habitudes de manger et consommer !

Notre association est membre de L214 dont les vidéos en 2016 ont permis de révéler l’horreur des abattoirs !

NIT, un amour de petite galga noire – adoptée

NIT, un amour de jeune galga dans l’enfer de la souffrance comme tant de galgos noirs, les plus méprisés des galgos en Espagne ! Errant depuis plusieurs mois, écrasée volontairement par un dégénéré, elle a été amputée avant-hier. Nous attendons des nouvelles…

Galgos Ethique Europe a partagé la publication de Galgos 112.

Publié par M-helene Verdier · 19 janvier, 17:44 ·

Aujourd’hui, 19 Janvier, Nit a été opérée, une décision qu’a prise Esther, présidente de Galgos112 non sans quelques nuits d’insomnie et d’angoisse. On n’a pu faire autrement que de l’amputer de sa patte trop touchée par l’infection avec nécrose avancée de l’os. On souhaite que Nit se remette très vite et on ne doute pas un instant que sa patte en moins ne l’empêchera pas d’être heureuse et de courir comme une gazelle.

ENCORE ET TOUJOURS, COMME DEPUIS 10 ANS, NOUS FAISONS APPEL A VOTRE COMPASSION. Les horreurs se suivent, les frais vétérinaires s’accumulent, les bénévoles de GALGOS 112 donnent le meilleur d’eux-mêmes mais n’en peuvent plus. Nous aidons Antonio depuis dix ans, nous connaissons son formidable dévouement. Esther nous avoue ne plus pouvoir dormir d’épuisement, de désespoir qu’un jour les choses changent en Espagne, de tristesse. Si GALGOS 112 s’arrêtait, ce sont des centaines de galgos et podencos chaque année qui, dans l’urgence extrême ne pourraient plus être sauvés.

POUR FAIRE UN DON POUR NIT…

Indiquez « NIT » sur votre document. Merci pour votre soutien.

nit-19-janv-2017

Publié le 28 décembre 2016
Elle s’appelle Nit en catalan, Noche en espagnol, Nuit en français. Son histoire devrait nous attrister mais il n’en sera rien car si Nit pouvait parler elle nous dirait ne pas supporter de nous voir peinés. Son histoire est la même que celle d’une grande majorité de galgos, une histoire de dépassement de soi et de survie. Nit est une galga qui a eu de la chance.
De Nit nous savons qu’elle a environ un an et demie et qu’elle a été abandonnée à Villanueva del Arzobipo, une commune de Jaen et qu’une femme qui passait fréquemment par là l’a vue en piteux état essayant de la sauver, sans aucun succès. Elle était au bord de l’autoroute Jaen-Albacete sur le point de se faire écraser et elle boitait. La femme ne l’oublia pas, elle demanda de l’aide et s’adressa à Antonio Murciano, un homme exceptionnel que Galgos Ethique Europe connaît depuis de longues années, un homme capable de faire des centaines de kms pour sauver un galgo et rester sur place nuit et jour jusqu’à atteindre son but. On remercie l’équipe de Galgos 112 toujours prête à aider Antonio pour récupérer ces sauvetages qui ont de gros besoins en soins.
Il aura fallu à Antonio pas moins de deux mois, y compris de nombreuses nuits (d’où le nom de la galga), avant d’arriver à la sauver. Nit se cachait dans une grande buse et ne sortait que rarement et très prudemment, rodant dans les environs pour chercher sa nourriture. Mais Nit était une survivante et ce n’est pas la bonne odeur de la nourriture laissée dans la la cage trappe qui pouvait la berner.
Durant tous ces jours et toutes ces nuits Antonio resta là, tant et si bien que les habitants du voisinage ont fini par parler avec lui. C’est ainsi qu’Antonio a su que cette boiterie ne venait pas d’un accrochage accidentel avec une voiture. Les voisins expliqueront que cela faisait plusieurs mois que Nit était dans les parages à la recherche d’une maigre pitance et qu’un individu, las de la voir dans le secteur, a profité que cette dernière mangeait quelque chose par terre pour démarrer sa voiture et à toute vitesse tenter de l’écraser. Nit, rapide, a pu éviter le pire mais sa patte aété fracturée.
Sachant cela, il devint très urgent pour Antonio de la sauver sachant que la cage trappe n’aboutirait à rien. Il s’est adressé alors à son cousin qui a fait le déplacement depuis Madrid et a permis que Nit soit enfin sauvée.
Nit a été hospitalisée, se trouve maintenant en accueil chez la présidente de Galgos112 mais les nouvelles ne sont pas bonnes: La patte de Nit est complètement atrophiée, une blessure grave dans l’intérieur de la cuisse, les tendons complètement déchirés et pour finir l’infection qui a nécrosé l’os. Elle sera amputée sous peu mais devra avant récupérer du poids et des forces.
Nit est un ange de galga, de petite taille, sympathique et amusante, elle adore jouer et adore encore plus les caresses.

 

Animaux, philosophie, réflexion : Patrick Llored, une société esclavagiste

Avec ce billet, nous initions, dans la catégorie « animaux et philosophie » de notre blog la série « réflexion » composée d’une courte citation.

Nous sommes tous pressés par le temps, nous fuyons tête en avant mais rien ne nous empêche de réfléchir sur quelques mots que nous avons lus et qui peuvent tout changer si nous voulons bien y repenser.

Citation de Patrick LLORED :
« Les animaux sont aujourd’hui les premières victimes d’une société que je n’hésiterai pas une seconde à appeler « société esclavagiste ». Comment les faire sortir de cet esclavage ? »

En mémoire du jeune galgo Brujo dont le regard, sur sa table de « départ », nous interroge autant que la citation de Patrick LLORED.

bruj0-32

Conférence Patrick LLORED

https://blog.l214.com/2015/03/01/vid%C3%A9o-patrick-llored-esclavage-humain-esclavage-animal