Pétition Justice pour Brujo – stop aux tortionnaires d’animaux

CONTRE LE MARTYRE DE BRUJO, POUR DIRE STOP AUX INSTANCES EUROPEENNES QUI DOIVENT METTRE UN TERME AUX TORTURES DES ANIMAUX

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-brujo-stop-aux-tortionnaires-animaux/28094

brujo-bandeau-complet-def-500

Vous pouvez signer la pétition que nous venons de déposer conjointement avec GALGOS 112, FUTUR AVENIR, DAYA CERVELLO, ANIMAL MEDIATION ENFANCE et LE COLLECTIF EUROPEEN POUR LA PROTECTION DES LEVRIERS.

A SIGNER, DIFFUSER, PARTAGER LARGEMENT. Merci !

Nous restons mobilisés. La même pétition a été déposée sur le site du PARLEMENT EUROPEEN. Nous demandons dans cette pétition une mise en demeure de l’Espagne.Voici l’accusé de réception.

« Nous vous remercions d’avoir présenté une nouvelle pétition sur le portail des pétitions du Parlement européen! Votre pétition sera à présent traitée par le Parlement européen. La procédure peut prendre un certain temps car elle se déroule en plusieurs étapes. Dans la plupart des cas, le secrétariat de la commission des pétitions rédige un résumé de la pétition, qui est ensuite traduit dans toutes les langues officielles de l’Union européenne. Ce résumé sera affiché sur le portail des pétitions dès que la commission aura arrêté une décision sur la recevabilité de votre pétition. Cette décision vous sera notifiée par écrit. »
PETITION BRUJO 6 AVRIL 2017 70

L’Espagne s’apprête à ratifier la Convention européenne de protection animale

L’Espagne s’apprête à ratifier la Convention Européenne de Protection Animale, avec 30 ans de retard.

Les choses bougent en Espagne, même trop lentement… Mais n’attendons pas de miracle de cette ratification qui concerne un document émis par le Conseil de l’Europe et non l’Union Européenne… Nous y reviendrons sous peu. Nous venons de lancer une pétition au Parlement Euroéen que nous éditerons sous peu.

http://www.publico.es/sociedad/maltrato-animal-espana-adopta-normativa.html

Traduction Lye CORTEGOSO, responsable relations Espagne G.E.E. Merci, Lye !

L’Espagne s’apprête à ratifier la Convention Européenne de Protection Animale, avec 30 ans de retard. Cette convention garantie une législation de base pour le bien-être animal dans les 47 états du Conseil de l’Europe.

En réalité, la Convention a été adoptée à Strasbourg en 1987 et depuis lors, 23 pays l’ont ratifiée, presque tous entre les années 90 et 2000. L’Espagne a signé la convention en 2015, mais sa ratification par le Congrès ne devrait intervenir que dans les semaines à venir.

« Ce que je trouve lamentable, c’est d’avoir approuvé cette convention avec trente ans de retard. Cela montre à quel point ces questions sont secondaires dans notre pays », signale le député de Unidos Podemos et coporte-voix de Equo, Juantxo Lopez de Uralde.

Entre autres questions, la Convention établit des normes relatives à la détention, la reproduction, l’acquisition, le dressage et l’élevage des animaux de compagnie. Elle comporte par exemple l’interdiction par des enfants de moins de 16 ans d’acquérir un animal ou d’en faire l’élevage sans le consentement des parents. Elle stipule que le contrôle et le commerce des animaux de compagnie doivent être effectués par des personnes ayant acquis les bonnes compétences.
La convention soulève également des restrictions sur l’utilisation des animaux dans la publicité, les divertissements et des concours, ainsi que les modes de sacrifice qui « doit être effectué avec le moins de souffrances possible, physiques ou mentales » et elle interdit la chirurgie pour des raisons esthétiques.
En outre, elle engage les États signataires à réduire le nombre d’animaux errants « par des moyens qui ne causent ni douleur, ni souffrance ni détresse vitale » et à inciter les personnes qui trouvent des animaux de compagnie à les déclarer aux autorités.

« Nous aimerions être plus ambitieux » dit Laura Duarte, porte-parole du parti animaliste PACMA, qui, en tout état de cause reconnaît que c’est « un outil pour exiger des communautés autonomes qu’elles adaptent leurs lois sur la protection des animaux au minimum dicté par l’Europe. »

 

En Espagne, il n’y a pas de réglementation fédérale, applicable nationalement,  pour les animaux de compagnie.


Bien que l’Espagne ait des lois plus strictes de protection des animaux, il n’y a pas de réglementation au niveau national, cela dépend de chaque communauté autonome. Pour certaines, comme la Catalogne ou Madrid, avec des normes avancées, la Convention est obsolète; mais les autres devront s’y adapter, car il est un cadre réglementaire majeur. Andalousie, Castilla-La Mancha, Extremadura et les îles Canaries font partie des communautés avec les règlements les plus souples sur les animaux.
L’Espagne a demandé une exception à la Convention
La ratification de la Convention par l’Espagne est également effectuée avec une exception: le gouvernement a demandé que, dans notre pays, l’amputation de la queue d’un animal à des fins non-curatives ne soit pas interdite, ainsi qu’il est indiqué dans le Journal officiel du Parlement.
Comme le prévoit la Convention, les Etats signataires peuvent demander deux exceptions, la seconde ayant trait à la limite d’âge de 16 ans pour acheter un animal. D’autres pays tels que l’Allemagne, le Danemark, la France, le Portugal et la République tchèque ont également demandé cette même exception.
Le parti PACMA a présenté jeudi au Congrès une proposition pour que les autres groupes politiques s’opposent à inclure cette exception avant la ratification. Lopez de Uralde a confirmé à ce journal que son groupe a présenté un amendement pour cette raison le lundi.

« Je ne comprends pas pourquoi cette exception est demandée, après tout le processus et le temps qu’il a fallu » a ajouté Juantxo Lopez de Uralde.

 

Source Diario PUBLICO – 03/02/2017 – Lucia Villa

http://www.publico.es/sociedad/maltrato-animal-espana-adopta-normativa.html

Référence : Bulletin Officiel de l’Assemblée Générale du 16/12/2016

https://fr.scribd.com/document/338241147/Convenio-Europeo-Proteccion-Animales-de-Compania#from_embed

 

30 años tarde.

 

En realidad el Convenio se aprobó en Estrasburgo en 1987 y desde entonces, 23 países lo han ratificado, casi todos entre la década de los 90 y los 2000. España lo firmó en 2015, pero su proceso de ratificación por parte del Congreso no está previsto hasta las próximas semanas.

 

« Lo que me parece más lamentable es que se apruebe con 30 años de retraso. Demuestra hasta qué punto estas cuestiones son secundarias en nuestro país », señana el diputado de Unidos Podemos y coportavoz de Equo, Juantxo López de Uralde.

 

Entre otras cuestiones, el Convenio establece normas para la tenencia, reproducción, adquisición, adiestramiento y cría de los animales de compañía. Por ejemplo, recoge la prohibición de vender animales a los menores de 16 años sin consentimiento de sus padres o estipula que la cría, custoria y comercio de animales de compañía debe hacerse por parte de personas con los conocimientos adecuados.

 

Asimismo, plantea restricciones para el uso de estos animales en la publicidad, los espectáculos y los concursos, así como en los modos de sacrificio, que « deberá efectuarse con los menores sufrimientos físicos y psíquicos posibles », y prohíbe las intervenciones quirúrgicas por motivos estéticos.

 

Además, compromete a los estados firmantes a reducir el número de animanles vagabundos « por medios que no causen dolores, sufrimientos ni angustias vitales » y a alentar a quienes encuentren animales de compañía a ponerlo en conocimiento de las autoridades.

 

« Nos gustaría que fuera más ambicioso », reconoce Laura Duarte, portavoz del Partido Animalista PACMA, que en cualquier caso reconoce que supone « una herramienta para exigir a otras comunidades que adapten sus leyes de protección animal a los mínimos que dicta Europa ».

En España no existe una regulación de ámbito estatal para los animales de compañía

 

Aunque España tiene leyes de protección animal más estrictas, no existe una regulación de ámbito estatal, sino que depende de cada comunidad autónoma. Para algunas, como Catalunya o Madrid, con normativas muy avanzadas, el Convenio se queda algo obsoleto; pero otras tendrán que adaptarse a él, porque supone un marco regulatorio de mayor rango. Andalucía, Castilla-La Mancha, Extremadura o Canarias son algunas de las comunidades con regulaciones más laxas sobre animales.

España pide una excepción al Convenio

 

La ratificación del Convenio por parte de España viene además con una excepción: el Gobierno ha pedido que en nuestro país no se aplique la prohibición de la amputación de las colas de los animales con fines no curativos, según se recoge en el texto publicado en el Boletín Oficial de las Cortes.

España ha pedido no aplicar la prohibición de la amputación de colas a los animales

 

Es una de las dos únicas excepciones a las que los países firmantes pueden acogerse para adherirse al Convenio. La otra es la que estipula un mínimo de 16 años para poder comprar animales. Otros países como Alemania, Dinamarca, Francia, Portugal o República Checa también presentaron la misma excepción que España.

 

PACMA ha presentado este jueves en el Cocngreso una propuesta para que el resto de grupos políticos se oponga a incluir esta excepción antes de la ratificación. López de Uralde ha confirmado a este periódico que su grupo presentará una enmienda por este motivo el lunes.

 

« No se entiende por qué se pide esta excepción, después de todo el proceso y todo el tiempo que ha llevado », zanja López de Uralde.

Traduction Lye Cortegoso, responsable relations Espagne G.E.E.

Un 4X4 pour Daya Cervello, un bel article dans 20minutos Espagne

Agnès nous communique à l’instant le lien vers l’annonce qu’ils viennent d’avoir sur 20MINUTOS Espagne pour leur SOS 4X4.

Nous leur souhaitons bonne chance !

http://blogs.20minutos.es/animalesenadopcion/2017/02/06/refugio-barcelona-necesita-4×4-poder-atender-animales/

Un autre bel appel :

http://www.lavanguardia.com/local/baix-llobregat/20170208/414063356482/refugio-animales-daya-cervello-averia-coche.html

TOUTE AIDE IMMEDIATE EST et RESTE BIENVENUE.

APPEL D’AGNES DUFAU,

présidente de DAYA CERVELLO BARBELONE

DAYA est un petit refuge situé à 30 km de Barcelone. Nous accueillons près de 200 chiens et chats malades ou âgés: chats positifs en leucémie ou immunodéficience,  chiens en danger de mort dans les « perreras ». La route d’accès est une piste forestière de presque 4 km, en très mauvais état, que seul un 4×4 peut emprunter. (voir photo jointe).

Et bien, la semaine dernière, notre vieux 4×4 est tombé en panne … et notre mécano nous a dit qu’il est préférable de ne pas dépenser un euro de plus dans la réparation d’un véhicule qui est déjà une ruine…Paliers et châssis sont morts.

Très gentiment Galgos Ethique Europe m’a proposé de relayer notre appel : il nous faut acheter un 4×4 qui pourra résister quelques années. L’idéal serait que quelqu’un  puisse nous en donner ou nous en céder un le temps de trouver l’argent pour payer le nouveau véhicule. Nous n’avons pas de trésorerie pour cela, nous avons encore des factures 2016 de vétérinaire et d’alimentation en attente de paiement. Chaque mois est un DUR COMBAT.

Cette semaine nous avons trouvé 2 personnes qui ont eu la gentillesse de monter quelques sacs de croquettes et des boîtes dans leurs propres 4×4. Nous devrons lancer un nouvel appel très bientôt. Mais depuis 10 jours notre équipe monte à pied jusqu’au refuge tous les matins et en redescend  à pied le soir après une dure journée. Ceci n’est pas possible humainement.
SOS ! Sans 4×4 nous ne pouvons pas continuer à prendre soin des animaux. Toute aide sera plus que bienvenue.

agnesdufau@hotmail.com

BANQUE: LA CAIXA

TITULAIRE: ASSOCIACIÓ DAYA CERVELLÓ

IBAN: ES 58 2100 3200 91 2201382673

BIC-Swift: CAIXESBBXXX

Liens :

https://www.facebook.com/Santuario-de-Cervell%C3%B3-206293166085091/?ref=page_internal

http://www.dayacervello.org/daya-cervello-30-km-jusqu-au-sanctuaire

 

Réflexion : Or, le moment est venu… Patrick Llored

« Or, le moment est venu d’étendre les droits politiques aux animaux pour les faire sortir de  l’esclavage dans lequel nous les maintenons, en vue de son abolition définitive. »

Patrick LLORED, in « CYNOPOLIS », préface du livre « ANGELO, mon galgo ».

Vous pouvez retrouver Patrick LLORED sur le blog « DROITS DES ANIMAUX ».

Nous le remercions d’avoir pris le temps sur un programme très chargé de préfacer le livre écrit par notre présidente pour lancer le projet que nous mettons sur pied.

angelo-mon-galgo-prix-blog-site-panneau-definitif

4eme-de-couverture-numerique-revue-ln-blog-site

Daya Cervello, un sanctuaire perdu dans la montagne, actuellement sans voiture

DAYA CERVELLO, un sanctuaire perdu sur les hauteurs de Barcelone, sans eau, ni électricité, n’a plus de moyen de locomotion. Leur véhicule vient de rendre l’âme.

Etre loin de l’urbanisation est un avantage pour les animaux, pas pour les bénévoles qui doivent parcourir un chemin de terre digne d’un Paris-Dakar pour aller chaque jour s’occuper de leurs protégés ! Avec les pluies torrentielles de ces derniers jours, la situation n’a fait qu’empirer. Aussi Galgos Ethique Europe relaie-t-il l’appel de cette association d’âmes animées par la compassion, l’amour et le respect, qui recueille les animaux dont personne ne veut pour leur offrir une fin de vie digne. ILS ONT ABSOLUMENT BESOIN D’UN VEHICULE TYPE 4X4 EN PRET, EN DON OU EN CESSION. C’est vital pour la survie des animaux.

Si vous avez un véhicule qui pourrait faire l’affaire ou connaissez quelqu’un qui pourrait en avoir un, n’hésitez pas une seconde : CONTACTEZ DIRECTEMENT DAYA CERVELLO ! Nous vous rappelons que ce sanctuaire est signataire de la charte éthique G.E.E. et que nous sommes heureux de pouvoir, grâce à vous, les accompagner.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

APPEL D’AGNES DUFAU,

présidente de DAYA CERVELLO BARBELONE

DAYA est un petit refuge situé à 30 km de Barcelone. Nous accueillons près de 200 chiens et chats malades ou âgés: chats positifs en leucémie ou immunodéficience,  chiens en danger de mort dans les « perreras ». La route d’accès est une piste forestière de presque 4 km, en très mauvais état, que seul un 4×4 peut emprunter. (voir photo jointe).

Et bien, la semaine dernière, notre vieux 4×4 est tombé en panne … et notre mécano nous a dit qu’il est préférable de ne pas dépenser un euro de plus dans la réparation d’un véhicule qui est déjà une ruine…Paliers et châssis sont morts.

Très gentiment Galgos Ethique Europe m’a proposé de relayer notre appel : il nous faut acheter un 4×4 qui pourra résister quelques années. L’idéal serait que quelqu’un  puisse nous en donner ou nous en céder un le temps de trouver l’argent pour payer le nouveau véhicule. Nous n’avons pas de trésorerie pour cela, nous avons encore des factures 2016 de vétérinaire et d’alimentation en attente de paiement. Chaque mois est un DUR COMBAT.

Cette semaine nous avons trouvé 2 personnes qui ont eu la gentillesse de monter quelques sacs de croquettes et des boîtes dans leurs propres 4×4. Nous devrons lancer un nouvel appel très bientôt. Mais depuis 10 jours notre équipe monte à pied jusqu’au refuge tous les matins et en redescend  à pied le soir après une dure journée. Ceci n’est pas possible humainement.
SOS ! Sans 4×4 nous ne pouvons pas continuer à prendre soin des animaux. Toute aide sera plus que bienvenue.

agnesdufau@hotmail.com

BANQUE: LA CAIXA

TITULAIRE: ASSOCIACIÓ DAYA CERVELLÓ

IBAN: ES 58 2100 3200 91 2201382673

BIC-Swift: CAIXESBBXXX

Liens :

https://www.facebook.com/Santuario-de-Cervell%C3%B3-206293166085091/?ref=page_internal

http://www.dayacervello.org/

SOS Portée sans mère, Séville. Ayuda por Dios !

Appel à l’aide de l’équipe d’EL AMIGO FIEL DEL CUERVO, Séville.

Une portée de chiots sans mère s’abrite dans une niche de fortune. La mère a disparu depuis trois jours. Selon le gardien du cimetière, la mère a été tuée par un gardien proche, « comme tous les chiens qui croisent son chemin » !

Il y a 5 femelles et un mâle. Ils semblent croisés avec un bodeguerro. Autant dire que, comme les galgos, comme dit ce temoin, ils sont traités comme des indésirables, pire quand ils sont d’une portée sauvage !

Merci à vous si vous pouvez diffuser et aider. Comme pour tous nos partenaires, nous pouvons faire relais et leur envoyer l’intégralité de la somme récoltée pour ces petits orphelins qui sont nourris mais qu’il faut encore attraper.

FAIRE UN DON POUR CES PETITES AMES. MERCI D’INDIQUER « CHIOTS SEVILLE ».

« EL AMIGO FIEL DEL CUERVO EL AMIGO FIEL DEL CUERVO » <elamigofieldelcuervo@gmail.com>
date jeu. 02/02/2017 16:02 (GMT +01:00)
Objet : Fwd: RV: CAMADA EN MEDIO DEL CAMPO SOLOS… LA MAMI HA DESAPARECIDO… AYUDAAA!!!

5 HEMBRAS Y 1 MACHITO …DIOS AYUDA!!! LA MADRE NO APARECE …NECESITO QUITARLOS DE AHÍ CUANTO ANTES …LLEVO DOS DÍAS PONIÉNDOLES DE COMER…YA COMEN SOLITOS… LA MADRE NO APARECE POR NINGÚN SITIO … ERA UNA PELUSONA DE UNOS 8 KILITOS … PARECEN CRUCE CON BODEGUEROS…EL GUARDA DEL CEMENTERIO DICE Q LA MAMI NO ESTA DESDE HACE 3 DÍAS…SEGURO LA HA MATADO EL GUARDA DEL COTO… COMO A TODOS LOS Q SE CRUZAN EN SU CAMINO… AYUDAAA POR DIOSSS!!!

SEVILLAA… CONTACTO 665093289…. WHATSAPP…

 

—–